1er novembre, Journée mondiale du véganisme

Partager c'est aimer!

Le 1er novembre, les chrétiens fêtent la Toussaint, certains fêtent Halloween selon des rites païens et nous les végétaliens fêtons la Journée mondiale du véganisme. En fait, depuis quelques années, ce festival végétalien mondial s’est établi, à ne pas confondre avec la Journée mondiale des végétariens, qui tombe plutôt le 1er octobre.

Nous ne savons pas quel sera l’avancement spirituel que le véganisme aura à long terme, dans les prochaines générations, pour la vie humaine. Ce sera certainement une civilisation différente, et la première de toute l’histoire à mériter ce nom. (Donald Watson)

La Journée mondiale du végétalisme tombe le 1er novembre, car c’est en 1944 que la première société végétalienne au monde, la Vegan Society, a été fondée à Londres. Mais pas seulement ça, on peut dire que le « Mois Vegan » commence avec le 1er novembre.

En fait, la Vegan Society a été mandatée par Donald Watson (1910-2005) au moment de la création du terme « vegan », dans le but de se différencier des végétariens.

Le « véganisme » désigne une philosophie et un mode de vie qui cherchent à exclure – dans la mesure du possible et du faisable – toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux à des fins alimentaires, vestimentaires ou à toute autre fin ; et, par extension, il promeut le développement et l’utilisation d’alternatives non animales au profit des humains, des animaux et de l’environnement. (Donald Watson)

Le végétalienalors, suit sa propre philosophie de vie quicontrairement aux végétariens, exclut complètement l’exploitation des animaux et des produits d’origine animale et, par conséquent, en plus de ne pas manger de viande et de poisson, il ne mange pas non plus d’œufs, de lait, de produits laitiers et dérivés.

Tout le mois de novembre regorge d’événements vegan, idéal pour s’informer et informer sur ce mode de vie qui va bien au-delà de l’alimentation, notamment sur les vêtements que l’on porte, les savons que l’on utilise, l’environnement, en évitant de participer à des spectacles où l’on tue des animaux vegan ou exploités (comme les corridas et les cirques), etc.

Le véganisme nous donne à tous la possibilité d’exprimer à travers notre comportement ce qui est vraiment important dans notre vie. Aujourd’hui, poursuivre l’idéal d’une existence saine et humaine est facile grâce aux moyens de transport modernes, qui nous fournissent de la nourriture végétalienne du monde entier. (Donald Watson)

Laisser un commentaire

12 + quatorze =