Algiubagiò, Venise | Amer-doux

Partager c'est aimer!

Aucun endroit ne peut être plus représentatif du terme le Lagon dans votre assiette ce Algiubagiò. D’abord pour le lieu, ensuite pour l’histoire et, le plus agréable, pour la cuisine. le Giubagiò c’est à Fondamenta Nuove, dans le quartier de Cannaregio, directement face à la partie nord de la lagune de Venise. En été, le restaurant a vraiment le i les pieds dans l’eau grâce à une terrasse suggestive qui s’avance dans les vagues. Le restaurant se trouve dans les anciennes écuries du plus grand palais ducal de Venise, Cà Donà delle Roseconstruit par le Doge Leonardo Donà en 1610 alors que l’on venait d’achever l’assèchement des rives de la limite nord de la ville. « Depuis 1921 – se souvient de Giulio Antonello, propriétaire de Giubagiò – à 2021 ma famille gère ce restaurant depuis 100 ans par le comte Donà delle Rose « . Pendant les 70 premières années, la famille Antonello ne loua que la petite partie avant qui servait de bar. Les allées et venues des clients étaient serrées étant donné que, juste devant les portes du restaurant, se trouvaient les embarcadères des bateaux-bus pour les îles. Dans les années 1990, les piles ont dépassé le pont et la clientèle a chuté. La famille, pour contrer la faible fréquentation des Vénitiens et des touristes, décide d’investir dans l’affaire, acquiert une autre partie du lieu, le rénove et fait de nous une pizzeria avec un restaurant de viande uniquement. « Il y a huit ans – poursuit Antonello – nous avons également ajouté la dernière pièce avec la nouvelle cuisine, le cellier et les locaux techniques. Grâce à ce nouveau changement nous avons fait un saut qualitatif pour devenir un restaurant élégant et raffiné « . Le design est un savant mélange de l’ancienne structure du XVIIe siècle, de touches modernes et d’accents vénitiens. Les lustres de Murano illuminent les anciennes fermes en bois et le mobilier ultramoderne tandis que les peintures contemporaines partagent des liens avec de vieilles photos en noir et blanc.

Bref, tout à Giubagiò c’est la bonne correspondance avec la philosophie culinaire de Daniele Zennaro, où le Lagoon est vraiment l’hôte accompagné de touches exotiques et modernes. Un mélange que l’on retrouve dans des propositions comme le Tartare Vista Laguna, un tartare de veau à l’eau de mer, caviar et herbes des marais salants. Mais aussi dans le Boulettes de ricotta Buffalo avec canestrei (canestrelli) et asperges vertes et dans le turbot laqué au citron et camomille avec agretti et poudre de câpres. « Ils sont plats – explique Zennaro, que l’eau de la lagune l’a dans le sang étant né à Rosolina (Rovigo) où l’Adige plonge dans l’Adriatique – qui pour moi représentent bien cette saison et qui racontent les saveurs du lagon et des environs, sous une forme moderne. Pour cette nouvelle carte printanière, j’ai voulu mettre l’accent sur la matière première et commencer à contaminer la terre et la mer comme le fait le lagon « . Au menu, il y a aussi le Gran Crudo di mare qui, en été, est proposé en combinaison avec un Gin Tonic entièrement vénitien où le Gin Venice, à base de genévrier du Boschi della Serenissima à Cadore, les zestes de citron de Garda et le Santonico ou Absinthe Marine qui naît uniquement dans la lagune nord de Venise, s’accompagne de feuille d’huître et d’eau tonique Malafemmena.

Laisser un commentaire

19 − 4 =