Carmen – Bodega Mexicana, Rome

Partager c'est aimer!

Rien mariachis en costume et sombrero pour animer la soirée avec de la musique folklorique : le Mexique amené à Trastevere depuis Carmen c’est la moderne, des jeunes, où les couleurs des tissus traditionnels se mêlent aux néons cuisine et le tapis musical est la danse disco des années 90 remixée par un DJ. Dans ce grand lieu accueillant et soigné, le parfum des épices imprègne l’air et les cocktails et la cuisine de qualité sont au centre des attentions : la carte compte plus de 30 plats comprenant des entrées, des plats de viande et de poisson. et desserts typiques. Le nouveau restaurant mexicain à Rome est né de la volonté de quatre gars, Gian Maria Diano, Lorenzo Macci, Nicolò Lumaca et Gian Marco Larena qui ont combiné l’expérience déjà acquise avec le restaurant brésilien de sushi fusion Amazõnia à la fois sur la Piazza Bologna et à Monteverde, avec Carnesa à Porto Rotondo et avant cela avec le club Lost à Ponte Milvio. Le nom rappelle Playa del Carmen, un lieu de divertissement au Mexique et l’atmosphère qui règne entre les murs de ce restaurant est justement celle de la légèreté.

Le projet de construction de la salle qu’il accueille Carmen Bodega Mexicana, organisé par le studio GAD à Rome, s’inspire de Dia de los Muertos, le plus célèbre festival mexicain aux origines mixtes aztèques et toltèques. Si le plafond fleuri et féérique du bar à cocktails suit une tendance design du moment, les rangées de petites lampes entourées de paniers en paille ne manquent pas et les images de Notre-Dame de Guadalupe aux murs et même dans les toilettes ne manquent pas. La proposition gastronomique se concentre sur des ingrédients de première qualité et des plats équilibrés comprenant des tacos de poisson ou de viande, des fajitas, des plantains frits, bolas de poulet, pulpe crocante Et Burrito. Le tout combiné aux créations du bar manager du cocktail club, Ivan Carocci, orienté vers concept tequila et mezcal.

Laisser un commentaire

13 − huit =