Clò de Girofle Rosé Negroamaro Salento Igp 2021 – Oeillet

Partager c'est aimer!

Rosato Clo 'de Girofle Salento igp 2021 Garofano
Rosato Clo ‘de Girofle Salento igp 2021 Garofano

par Enrico Malgi

Il a été répété à plusieurs reprises que les Pouilles sont une terre de grands vins rosés, revendiquant à juste titre le leadership au niveau national. D’autre part, son rôle hégémonique consacré et affirmé repose sur des bases ampélographiques solides qu’aucune autre région italienne ne peut se vanter, car ce n’est qu’ici que sont cultivés de nombreux cépages rouges indigènes tous adaptés au besoin : Negroamaro, Primitivo, Nero di Troia, Bombino Nero , Susumaniello, Malvasia Nera, Aleatico et Ottavianello (un proche parent du Cinsault provençal), sans oublier le Sangiovese, le Montepulciano, l’Aglianico, le Cabernet Sauvignon et le Merlot.

Si tout cela ne suffisait pas, il est bon de rappeler que ce sont les Pouilles, et plus précisément le Salento, le territoire indigène qui a été le premier à expérimenter un vin rosé italien en 1943.
Il n’est donc pas surprenant que dans les Pouilles, ces dernières années, il y ait eu une véritable escalade pour la production de vins rosés tous marqués par les stigmates de la haute qualité.

Une entreprise historique du Salento qui a toujours cru en cette typologie est celle de Garofano Vigneti et Cantine di Stefano et Renata Garofano, frère et sœur qui ont su reprendre avec une fierté sacrée le relais légué par leur défunt père Severino, figure viticole éclairée et éminente. de toute l’Italie méridionale.

Contre-étiquette Rosato Clo 'de Girofle Salento igp 2021 Garofano
Contre-étiquette Rosato Clo ‘de Girofle Salento igp 2021 Garofano

Une production d’entreprise du plus haut niveau, dans laquelle se distingue entre autres le rosé Girofle, dans les versions double Classique et Contre-courant, et qui a su se faire apprécier au fil des années, mettant d’accord consommateurs et critiques. Récemment, une évolution de cette bouteille datée de 2021 et baptisée Clò de Girofle Rosato Salento Igp est sortie sur le marché « Clò come Clou, le clou de girofle, la note épicée de notre pensée rosé. Mais aussi comme une sélection Clos de beaux raisins, qui veulent rehausser la puissance des vins rosés de Negroamaro », comme Stefano et Renata l’affirment justement à l’unisson. Une nouveauté qui a immédiatement attiré l’attention générale, à tel point qu’à ses débuts, il a immédiatement remporté une reconnaissance prestigieuse comme celle reçue lors de la 25e édition de « Les meilleurs vins rosés des Pouilles 2022. Vins rosés au pays de Rosati, avec le remise du prix « Meilleur vin tranquille du Salento ».

Ce qui différencie cette étiquette du Girofle classique, c’est qu’ici, en plus du Negroamaro, 15% de Montepulciano est également utilisé. Récolte effectuée en septembre. Macération pelliculaire pendant vingt heures. Elevage en cuve béton pendant 6 mois (autre nouveauté). Teneur en alcool de treize ans et demi. Prix ​​final de 19,00 euros (un peu plus élevé que les autres Girofle). 7 600 bouteilles produites au total. Celui que j’ai goûté porte le numéro 1.428.

Une couleur rose corail brillante se profile à la vue. Le spectre aromatique est volontairement accordé à un nez gourmand, qui en profite immédiatement, inhalant ainsi des arômes fruités très agréables de cerise de chemin de fer, de grenade, de pêche jaune, de clémentine, de pamplemousse rose, de coing, de groseille, de framboise et de mûre. Ensuite, des essences composées de fleurs rouges, de racines, de poudre pour le visage, de myrte, de gingembre et de poivre rose se détachent. En bouche, il commence par une belle gorgée fraîche et savoureuse, profonde et onctueuse, douce et veloutée, ronde et agréable, puis elle est porteuse d’une grâce gustative sensible qui satisfait totalement les papilles. Jeunes fruits. Silhouette élégante, fine, gracieuse, séduisante et nostalgique. Perception tactile enveloppante, harmonieuse, intrigante, savoureuse, substantielle et moyennement corsée. Un rosé qui ne laisse certainement pas indifférents ceux qui le boivent et qui est certainement destiné à défier le temps pendant quelques années. Coup final agréablement persistant et hédoniste. Avec quoi le combinons-nous ? Avec les excellents plats de la cuisine de la mer du Salento bien sûr, mais le vin pour sa versatilité peut aussi très bien supporter des plats plus structurés. En tout cas c’est vraiment un chef d’oeuvre de rosé à essayer absolument au plus vite avant épuisement des stocks.

Siège social à Copertino (Le) – Région de Monaci

Tél. 0832 947512 – Fax 0832 1830364 – Cell. 333 4584028

[email protected] – www.vinigarofano.it

Œnologue : Stefano Garofano

Vignobles en propriété : 16, plus 20 en location

Bouteilles produites : 220 000

Cépages Negroamaro, Malvasia noir et blanc, Montepulciano et Chardonnay.

Laisser un commentaire

vingt − sept =