Comment tonifier les fesses | Nourriture et entraînement

Partager c'est aimer!

Au Amer-doux on vous raconte des curiosités inédites sur nourriture qui sont peu connus ou nous proposons de recettes dans lequel vous pourrez vous essayer à émerveiller, sans trop d’efforts, les convives lors d’une réunion entre amis. Grâce à notre nouveau format Nourriture et entraînementcréé en collaboration avec l’entraîneur personnel, Francesco Prizzon, et notre nutritionniste, Silvia Cutolo il est possible d’approfondir non seulement les questions connexes nourriture et poêlemais aussi comment prendre soin des nôtres Bien-être physique et mental en mangeant intelligemment pour rester en forme. Dans ce rendez-vous, nous parlerons d’une zone très visible, je fesses. Comment vous les avez eu ferme et tonique? Nous répondons ici à laquestion séculaire avec des exercices simples auxquels vous pourrez vous adonner d’un engagement à l’autre pour exhiber la face B de vos envies. Je m’entraîne muscles du fesses il ne s’agit pas seulement d’un besoin esthétique, mais c’est avant tout une question de santé ; en fait, les dieux fesses toniques ils nous permettent de maintenir une posture correcte, ils nous aident à maintenir l’équilibre des hanches et à prévenir ces douleurs gênantes qui affectent la partie finale du dos et des genoux. Il ne s’agit donc pas seulement de montrer une fesse qui nous fait nous sentir bien dans notre peau, mais aussi de protéger le bon fonctionnement de notre corps. Alors, assez de bavardage et commençons avec le entraînement d’Agrodolce.

Des exercices

Télécharger le pdf de la formation

Dans l’infographie, ils sont présentés 2 circuits à partir de 3 exercices chaque. Nous vous recommandons de les répéter 3 fois avec une pause d’une minute. Pour vous échauffer avant de commencer, effectuez 3 fois la course de coup de pied sur place pendant une minute.

Premier circuit

  1. Fentes: commencer avec les fentes en place. Depuis la position de départ, avancez d’un pas à mi-distance en fléchissant les deux jambes. Avec votre genou arrière, vous devriez presque toucher le sol. Revenez à la position de départ et alternez votre jambe. N’oubliez pas que la jambe de travail est celle devant. Effectuez 20 fois (10 de chaque côté).
  2. Squat de sumo: La position de départ est droite avec les jambes écartées au-delà des épaules et la pointe des pieds légèrement ouverte vers l’extérieur. Pliez vos jambes tout en gardant la plante de votre pied appuyée au sol. Montez en contractant vos fesses. Je recommande : ne vous jetez pas en avant avec votre torse et gardez votre poitrine ouverte.
  3. Poussées arrière avec la jambe pliée: placez-vous en position quadrupède bras tendus ou avant-bras en appui. Levez lentement une jambe en la gardant fléchie à 90°, jusqu’à ce que le genou atteigne la hauteur des fesses. Faites 15 fois pour les deux côtés.

Deuxième circuit

  1. Squat bulgare: Tenez-vous debout avec une chaise (ou un banc) derrière vous. Apportez votre cou-de-pied pour se reposer sur la chaise et ajustez-vous à une distance confortable où vous vous sentez stable. Fléchissez votre genou et descendez tout en gardant votre torse légèrement vers l’avant. Vous pouvez utiliser de petits poids pour augmenter l’intensité. Effectuez 10 fois des jambes alternées.
  2. Pont fessier à une jambe: Allongez-vous le dos et la tête sur le tapis. Pliez vos jambes, étirez vos bras à vos côtés. Une jambe reste fléchie avec le pied au sol, l’autre est tendue vers le haut. A partir de là poussez bien avec le talon de la jambe fléchi au sol et remontez le bassin en contractant la fesse. Répétez 12 fois sur chaque jambe.
  3. Étirements du dos de la jambe tendue: placez-vous en position quadrupède bras tendus ou avant-bras en appui. Soulevez une jambe tout en la gardant droite et descendez lentement. Effectuez 15 fois des deux côtés.

Après avoir terminé tous les exercices, étirez-vous en gardant vos jambes droites jusqu’à ce qu’elles touchent vos orteils si vous le pouvez. Sinon, arrêtez-vous aussi loin que vous allez. Effectué deux fois pendant 30/40 secondes.

L’alimentation

Les fesses font partie des les zones les plus critiques du corpssurtout le féminin, car c’est souvent justement là qu’ils s’accumulent gros Et imperfections, parfois aussi par constitution, mais souvent dû à un mode de vie malsain. Et c’est justement sur cela que l’on peut intervenir si l’on veut améliorer la zone sous examen, avec une alimentation correcte associée aux exercices ciblés que l’on a vu plus haut. Si au niveau de fesses il y a aussi une accumulation de graisse, la phase initiale devrait comprendre une régime hypocalorique avec un déficit calorique adapté au métabolisme de chacun. En ce qui concerne la répartition nutritionnelle, une importance particulière devra être accordée à quantité de protéinesqui ne doit pas être excessif mais tout de même suffisant pour souteniranabolisme musculaire. Vous ne devriez pas aller trop loin avec les glucides, qui doivent cependant être présents car ils sont essentiels pour maintenir des énergies élevées pendant l’entraînement. Enfin, il est toujours bon de privilégier les bonnes graisses telles que Huile d’olive vierge extra, avocat Et fruit sec. Évidemment, je devrais être évité aliments riches en caloriescomme les collations, les collations, les bonbons, les boissons sucrées et même l’alcool.

le protéines restent donc l’un des points sur lesquels il faut se concentrer, la quantité recommandée dans la population saine est de 1 gramme par kg de poids corporel par jour, on peut penser à augmenter l’apport journalier à 1,2-1,4 si leengagement musculaire est très grand. Pour atteindre cet objectif, sans dépasser la consommation de graisses saturées, il faut évidemment prendre majoritairement protéines maigres comment:

  1. la Oeuf, à la fois entier et en alternance avec le blanc d’œuf seul. Le blanc d’oeuf lui-même se prête aux préparations sucrées et salées, pour le déjeuner, le dîner et/ou le petit déjeuner. Par exemple, les dieux peuvent être préparés muffin à la citrouille et au speck ou crêpes protéinées dans de nombreuses variantes.
  2. viande blanchepas limité à poulet. Moi aussi’longe de porc, par exemple, il fait partie des viandes blanches et a la particularité d’être très maigre. Une idée recette pour la rendre plus savoureuse ? Cette recette de l’arista alla pizzaiola.
  3. la poissonpar dessus tout poisson blanc, poisson bleu Et Saumon riche en bonnes graisses. Même une simple morue peut devenir tentante avec des recettes telles que le filet mignon à la sauce à l’avocat.
  4. la les fromages elles ou ils viandes maigresmais pas plus de 1 à 2 fois par semaine, également disponible dans des recettes telles que les petits pains bresaola.
  5. également légumineuses je suis un bon source végétale de protéines, mais ils doivent être intégrés aux glucides pour obtenir un profil complet en acides aminés. Ils peuvent être utilisés aussi bien sous la forme la plus classique de soupe que sous des formes alternatives comme le burger ou les boulettes de légumineuses, ou encore en houmous.

Laisser un commentaire

1 × 2 =