Corrado Ferlaino: bio du président Napoli des scudetti

Partager c'est aimer!

corrado-ferlaino

Corrado Ferlaino: bio du président de Napoli des scudetti au poste de Napoli Fans

Dans son histoire, Napoli a remporté deux titres de champion, tous deux sous la direction de Ferlaino, qui à cette époque a acheté le meilleur footballeur du monde, Diego Armando Maradona, pour gagner. Dans ce post, nous voyons ensemble la biographie de l’ancien président de Naples, Corrado Ferlaino, qui a eu 90 ans.

Corrado Ferlaino : les débuts

Corrado Ferlaino est né à Naples le 18 mai 1931 d’un père calabrais et d’une mère milanaise. Après avoir subi le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle il a déménagé à Fermo, après la guerre, il est retourné dans la ville et il est diplômé du Liceo Vincenzo Cuoco de Naples et entre dans l’entreprise de son père. De plus, dans ses temps libres, il s’amuse comme footballeur amateur et pilote automobile. Il tente également une carrière dans la production cinématographique, mais sans succès. Après avoir obtenu son diplôme d’ingénieur civil à l’Université de Bari en 1961, Corrado Ferlaino a commencé sa carrière en tant qu’ingénieur, traitant avec son entreprise de construction dans la construction de maisons dans la ville, et plus tard également dans le nord de l’Italie.

Le 18 janvier 1969 est l’année où, en rachetant les parts de la veuve Corcione, il devient président de Naples. Il restera en poste à la présidence de l’entreprise pendant une période d’environ 33 ans, entrecoupée d’adieux et de retours, de victoires et de déceptions. Mais gérant toujours son équipe préférée avec passion et amour.

Les premières années de la présidence de Naples

Les premières années de la présidence de Naples sont fluctuantes : l’équipe a d’excellentes valeurs de base mais suite à quelques campagnes de ventes et d’achats pas toujours satisfaisantes, elle n’arrive jamais à faire le saut définitif dans la qualité. Cependant, les saisons 1970-71 sont excellentes, où Napoli arrive troisième derrière les Milanais.

Les années de Vinicio ont également sévi pour le président, avec une équipe jouant au néerlandais, ou plutôt au brésilien, avec tous les joueurs participant à des actions offensives et défensives. Les Azzurri proches du titre en 1975 mais la Juventus l’a fait sortir dans les dernières minutes du match direct, avec un but de l’ancien Altafini, devenu à partir de ce moment Coeur ingrat. Ferlaino ne baisse pas les bras et rachète Salvoldi, monsieur 2 milliards. Mais même ce mouvement n’a pas le bon effet, apportant toujours une coupe italienne en dot, premier trophée remporté par le président de Napoli de Corrado Ferlaino.

coupe d'italie naples

Ferlaino tente cependant à nouveau le championnat et à l’ouverture des frontières, il rachète Ruud Krol, Néerlandais de la mythique équipe nationale Cruijff, qui devient le meilleur étranger du championnat. C’était la saison 1980-81quand Napoli touche à nouveau le Scudetto, qui perd pour un rien.

Les meilleures années avec Maradona

Les meilleures années de la présidence de Naples de Corrado Ferlaino sont sans aucun doute celles avec Diego Armando Maradona. Le joueur est acheté par Barcelone avec une opération pharaonique et un va-et-vient qui a duré des mois, ce qui amène finalement le phénomène argentin sous le Vésuve.

Après quelques années de saisons d’installation, il arrive enfin le championnat de la saison 1986-87suivi d’une coupe d’Italie la même année, une coupe UEFA en 1989 et un autre scudetto en 1989-90.

Le dernier titre de Corrado Ferlaino en tant que président de Naples est la super coupe d’Italie remportée en 1990, battant la Juventus 5-1 au San Paolo. Mais les adieux de Maradona et la crise financière du club qui s’ensuit amènent l’entreprise, et avec elle le même Ferlaino, en crise.

diego-armando-maradona

Les années les plus sombres et les adieux

Après Maradona, Corrado Ferlaino quitte la présidence de Naples mais il y revient quelques années plus tard. Napoli, cependant, n’est plus le même et Ferlaino non plus.

Après la deuxième relégation de Naples, en date de 2000-01, jumelé avec le co-président de l’entreprise, Corbelli, Corrado Ferlaino vend ses parts dans la société bleue à l’entrepreneur de Brescia, qui les revend plus tard à Naldi, qui échoue alors dans sa tentative de sauver le club de la faillite. C’est l’horribilis année 2004. Après la faillite Aurelio De Laurentiis prend le relais et relance le club au sommet du football italien.

Et Ferlaino ?

En 2003, il rachète le Ravenna, nouvellement promu en C2, mais après seulement 1 an il laisse les parts de président à Gianni Fabbri, quittant définitivement le monde du football.

Laisser un commentaire

quatre × quatre =