Identità Golose est de retour: thème 2022, L’avenir est aujourd’hui

Partager c'est aimer!

De retour pour la 17e édition Identité Golose Milano, le congrès de cuisine d’auteur qui réunit chaque année les grands chefs italiens et internationaux. Depuis 21 au 23 avril 2022 dans les salles du MiCo à Milan, via Gattamelata, des réunions, des débats et des présentations auront un thème central L’avenir c’est aujourd’hui. Le plat signature de cette édition est signé par Massimo Bottura Et son nom est Image et ressemblanceavec le sous-titre Dans mon futur il y aura toujours un futur. Ce sont des pâtes, apparemment à la sauce tomate, mais en réalité c’est un dessert, présent dans la nouvelle carte Viens en Italie avec moi de l’Osteria Francescana. Si l’année dernière une grande partie du congrès était consacrée au redémarrage et au monde du travail, cette édition veut projeter le regard sur la façon dont la restauration a déjà changé et comment elle va encore changer. Car après ces deux ans et demi on ne peut pas s’attendre à un retour en arrière. C’est pourquoi le tout nouvel espace thématique fait son entrée pendant deux jours, jeudi 21 et vendredi 22 avril L’avenir leur appartient dédié aux jeunes, qui viendra enrichir le programme de contenus verticaux dédiés aux pâtes, pizza, dessert, glaces, fromages, cocktails et champagne. Au total au fil des 3 jours sur les différentes étapes ils vont encore monter 100 intervenants, 12 sera le domaines thématiques Et 90 cours de maître.

Un changement déjà en cours

« Il faut penser à la nouveauté, il faut penser et tester les solutions qui sont nouvelles, il faut donner la possibilité aux jeunes de se tester eux-mêmes ». C’est ainsi que Paolo Marchi, créateur et commissaire de l’événement depuis 2005, décrit mieux le sens du thème de cette édition. « Nous devons porter en nous tous les futurs possibles, les chercher en nous car le futur c’est aujourd’hui et parler de demain nous condamnerait à la défaite – toujours Marchi avec Claudio Ceroni, co-fondateur du congrès – La pandémie, et avec elle la catastrophe environnementale, la surpopulation mondiale, les disparités économiques nous ont placés devant d’énormes responsabilités, qui raccourcissent les délais et nous privent d’un beau rêve, cette croissance sans être pris par l’angoisse et le pessimisme car nous sommes confrontés avec lui-même des horizons lointains« . Et de parler d’avenir, de nouvelles visions, projets et perspectives, entre émission culinaire Et connaissancesseront avant tout les grands protagonistes de la restauration italienne : da Massimo Bottura pour Carlo Craccodepuis Antonia Klugmann pour Cristina Bowermandepuis Massimiliano Alajmo pour Niko Romito et puis encore Ricardo Camanini, Viviane Varèse, Enrico Bartolini, Pierre Leeman, Corrado Assenza, Fabrice Fiorani, Moreno Cédroni, Enrico et Roberto Cerea Et Davide Oldani, pour ne citer que quelques-uns des plus de 100 intervenants attendus sur la scène du congrès. Outre les chefs, des personnalités du monde de la culture, de la télévision, de la mode et de l’économie seront également sur scène comme le metteur en scène et le commissaire artistique David Rampellol’animateur de télévision Federico QuarantaLa journaliste Leopoldo Gasbarro administrateur de Wall Street Italia e Marco BizzarriPDG de Gucci.

Les grands noms internationaux sont de retour

Cette édition marque également un véritable retour des grands chefs internationaux présents durant les trois jours sur les différentes scènes. Danemark, France, Angleterre, Irlande, Espagne, Suisse, Turquie, puis Emirats Arabes, Pérou, Etats-Unis : ce sont les pays d’origine des convives. Retour prévu en Italie le samedi 23 avril pour Virgilio Martinez et Pia León, un couple dans le travail et dans la vie qui conduit Central et Kjolle à Lima. Pour ce dernier, León a reçu le prix de la meilleure femme chef 2021 dans le classement des 50 meilleurs restaurants du monde. De Dubaï le vendredi 22 avril arrive Himanshu Sainioriginaire de New Delhi et interprète extraordinaire de la cuisine indienne au restaurant Trésind Studio. Beaucoup d’Espagnols. Ça commence le 21 avril avec Eneko Atxa Et Matteo Manzinirespectivement chef patron et chef exécutif du restaurant Azurmendi au Pays basque, Jorge Martindu Grupo Dani Garcia e Massimiliano Delle Vedove, à la tête de Smoked Room à Madrid ; c’est toujours Joze Mari Aizega, directeur général du Basque Culinary Center. Samedi 23 avril à ne pas manquer Dabiz Munoz, chef perturbateur du DiverXO à Madrid. Ils sont attendus de France Didier Mariottele chef de cave Veuve Clicquot ; Victor Luggerco-fondateur de la chaîne Big Mamma, avec Alberto Suardi, chef exécutif du groupe, et Andréa de Michele, chef exécutif de pizza; c’est toujours Matteo Casone, le jeune Italien choisi par Alain Ducasse pour diriger son premier glacier à Paris, La Glace Alain Ducasse. Il vient du Danemark Soren Ledetdirecteur général et copropriétaire du trois étoiles Geranium à Copenhague, aujourd’hui numéro deux des 50 meilleurs restaurants du monde et super favori pour la première place de l’édition 2022. De Suisse, il y a le jeune chef végétalien Zineb Hattab du Kle à Zurich; de la Turquie Fatih Toutakà la barre de Turk à Istanbul, tandis que d’Irlande il arrive en Italie Paula Stakelum, directeur de Chocolate & Patissier de Red Carnation Hotels, une chaîne internationale d’hôtels au Royaume-Uni, en Irlande, en Afrique du Sud, en Suisse et aux États-Unis. Enfin de New York, Michèle Casadei Massarichef et entrepreneur, aux États-Unis depuis 2009, est aujourd’hui l’un des chefs exécutifs les plus recherchés.

Laisser un commentaire

5 × 5 =