La voix de Biondi Santi dans un livre audio

Partager c'est aimer!

La voix de Biondi-Santi
La voix de Biondi-Santi

par Giulia Gavagnin

« La voce di Biondi Santi » est un projet ambitieux et innovant, qui est candidat pour devenir un modèle de référence dans le monde du vin haut de gamme.

Il s’agit d’un livre audio intitulé Grappoli di Note, écrit spécialement pour Biondi Santi par Elena Dallorso et interprété par un champion comme Neri Marcorè (Tomas Arana le remplace dans la version anglophone), une histoire se déroulant à Montalcino qui accompagnait la présentation de deux nouveaux en avant-première, le Brunello di Montalcino 2016 et le Riserva 2015.

Deux vins différents, qui constituent en quelque sorte une ligne de partage entre « l’avant » et « l’après » de l’entreprise ilcinese, qui depuis 2017 parle aussi le français, ayant été racheté par le groupe transalpin Epi appartenant à la famille Descours qu’il avait déjà acquis – entre autres – Piper-Heidsieck.

« Balance » est l’aspiration ainsi que l’inspiration du projet, le livre audio susmentionné accompagné d’une série de Podcast téléchargeable directement via le code QR placé sur le goulot de la bouteille, où vous pouvez entendre les conversations de Dallorso avec le directeur général Giampiero Bertolini, le directeur technique Federico Radi et deux personnalités culturelles féminines, la chef d’orchestre toscane Beatrice Venezi et la Master of Wine Susan Lin .

La voix de Biondi-Santi
La voix de Biondi-Santi

« Biondi Santi a l’intention de réunir le vin, les gens, les histoires » déclare Giampiero Bertolini. « L’équilibre est le concept directeur de notre mission, il accompagnera l’entreprise vers l’avenir ».

Si les sens sont en synergie, l’association du goût, de l’odorat, de la musique et des mots amplifie le potentiel du vin comme caisse de résonance des sensations, raconte une histoire parmi tant d’autres possibles, invite à l’imagination et à la méditation.

La musique et les paroles du livre audio et du podcast accompagnent donc la découverte des deux cuvées.

La Riserva 2015 selon Federico Radi est une expression du Sangiovese « plus horizontale que verticale ». C’est le dernier millésime dont la production est entièrement liée à la gestion précédente. Ce fut une année chaude avec des pluies torrentielles en septembre qui ont forcé un report des vendanges. Cependant, la récolte a été abondante et qualitativement importante. Produit en seize mille bouteilles, il a été vinifié en cuves de chêne verticales, vieilli trois ans dans de grands fûts de chêne de Slavonie et vieilli deux ans en bouteille.

Le résultat est majestueux, d’une grande fraîcheur, avec des notes de confiture de cerise, d’écorce d’orange sanguine, de violette et un doux piquant.

Brunello di Montalcino 2016 est le résultat d’un millésime équilibré et plutôt chaleureux. Produit au nombre de quarante-cinq mille bouteilles, il est vinifié en ciment vitrifié et vieilli trois ans en fûts de chêne de Slavonie. C’est un vin résolument croquant, dans lequel les notes de confiture de cerise noire et de myrtille sont combinées avec la touche typique de bois méditerranéen et d’humeurs balsamiques.

Un Sangiovese incomparable, avec un excellent potentiel de vieillissement.

Laisser un commentaire

9 − 1 =