L’art de la fermentation : 7 aliments à faire maison

Partager c'est aimer!

fermentation, un procédé ancien et intemporel. En plus d’être bénéfiques : les aliments fermentés sont facilement digestibles, bénéfiques pour l’intestin, aident à renforcer les défenses naturelles de l’organisme, favorisent l’absorption des vitamines. Nous connaissons tous le plus commun, donnez-le yaourt à la pain avec levure mère, du kéfir au miso en passant par le gorgonzola. Mais il y en a beaucoup d’autres. Et plusieurs peuvent être préparés à la maison. Voici quoi et comment.

Olives marinées

le olives fermentées, ou plutôt en saumure, elles sont toujours vertes. Un apéritif, un briser la faim, un plus pour enrichir les recettes les plus variées. Les fabriquer à la maison est un jeu d’enfant. Il vous faut 500 g d’olives vertes fraîches, un demi-litre d’eau, 50 g de sel fin, quelques gousses d’ail, du romarin. Il est important de sélectionner les parfaites, en éliminant à la place les olives abîmées, meurtries ou avec des parties noircies. Après les avoir soigneusement lavés, ils sont laissés dans un récipient rempli d’eau pendant 20 à 30 jours ; l’eau doit être changée au moins toutes les 24 heures. Après cela, les olives sont égouttées et rincées à nouveau, puis séchées avec un chiffon propre. Versez un demi-litre d’eau dans une casserole, ajoutez le sel et portez à ébullition. Éteignez le feu et laissez refroidir. Répartir les olives dans des bocaux en verre, ajouter l’ail et le romarin hachés et couvrir avec la saumure. Les bocaux sont soigneusement fermés. Avant de consommer le olives fermentéesil faut laisser passer un mois.

Carottes fermentées

le carottes fermentées je suis un plat d’accompagnement définitivement différent de l’habituel, savoureux et léger. Les avoir sous la main toute l’année est d’une grande commodité, surtout les jours où vous manquez de temps et d’idées. Les ingrédients? Simplement 2 kg de carottes bio, 40 g de sel marin, de laurier et/ou d’autres épices populaires. Les carottes doivent être nettoyées avec une brosse ad hoc; ils peuvent également être épluchés, mais il vaut mieux les laisser intacts, car même l’écorce est une source de substances bénéfiques. L’eau est bouillie avec le sel et on laisse refroidir. Les carottes préalablement coupées en lanières pas trop épaisses sont placées dans les bocaux en verre, quelques feuilles de laurier et les épices choisies (le fenouil et le genévrier, par exemple, sont excellents) sont ajoutées, de l’eau salée est versée et chaque bocal est recouvert d’une gaze . À ce stade, l’attente commence, qui doit durer environ 15 à 20 jours. Ensuite, vous pourrez déguster les carottes fermentées. Comment les conserver ? Il suffit de mettre les couvercles et de ranger les bocaux dans un long endroit frais et sec.

Graines de soja

LA soja fermenté sont une spécialité de la cuisine japonaise : oui, on parle de natto. UNE superaliment très particulier, que vous aimez ou détestez ; l’odeur est forte, mais la vraie particularité est cette substance collante qui se forme précisément en raison du processus en question. Il est essentiel de le trouver entrée spécifique, pas une entreprise très simple. Généralement, cependant, de petites boutiques spécialisées dans la vente d’aliments orientaux le commercialisent. Pour un paquet de 400g de graines de soja, il faut 20g de levain. Vous commencez par laisser les haricots tremper dans beaucoup d’eau pendant 8 à 10 heures, afin que vous puissiez gonflé; puis ils sont cuits à la vapeur pendant environ une heure, égouttés et refroidis. À ce stade, ajoutez le démarreur haché et un peu d’eau. Bien mélanger le tout, disposer sur une plaque à pâtisserie en veillant à ce que l’épaisseur du mélange ne dépasse pas 4-5 cm, et recouvrir d’un film alimentaire ou d’une feuille d’aluminium. La fermentation peut durer de 8 à 24 heures, plus le temps passe plus la saveur sera tranchée.

haricots rouges

Si vous aimez les légumineuses, nous vous suggérons également d’essayer le haricots rouges fermentés. Ingrédients : 300 g de haricots rouges secs, 20 g de sel fin, 10 ml de vinaigre de cidre, 20 ml de jus de citron, un oignon, 1 gousse d’ail, du piment, du cumin. Après avoir laissé tremper les haricots pendant 3-4 jours, avec du sel et du vinaigre, égouttez-les et transférez-les dans une casserole remplie d’eau, puis laissez cuire environ une heure et demie. Égoutter à nouveau et laisser refroidir. Mettez-les dans un bol avec l’ail et l’oignon hachés, le piment, le jus de citron et le cumin. Il rejoint également l’eau de cuisson des fèves elles-mêmes (50 ml), préalablement enrichie en ferment probiotique (l’équivalent d’une capsule). Mixer la moitié du mélange jusqu’à ce qu’il devienne crémeux. Les deux moitiés sont réunies, le mélange est réparti dans des bocaux en verre et laissé fermenter pendant 3 jours. A conserver au frigo.

Radis fermentés

LA radis fermentés à l’umeboshi acidulé ils sont un vrai régal. Pour les non-initiés, l’acidulé de umeboshi c’est un condiment typiquement japonais, acide et plutôt salé, obtenu à son tour à partir de fermentation de prunes japonaises. Il faut 25 gr pour 150 gr de radis ; les autres ingrédients sont du sel de mer entier (une pincée), de la moutarde (une cuillère à café), du thym (une branche). Il vous suffit de mettre le des radis couper en fines tranches dans un bol avec la moutarde, le sel, le thym et une cuillerée d’umeboshi acidulé ; tout est mélangé et transféré dans un bocal en verre, en pressant légèrement et en ajoutant de l’eau ainsi que la quantité restante d’acidulé. Le pot fermé doit être laissé dans un endroit frais et sec pendant environ une semaine, il est important de le saigner quotidiennement. Les radis fermentés se conservent également au réfrigérateur.

Et le crème aigre typique de Russie et d’Europe de l’Est, parfait avec des crudités, des pommes de terre mais aussi avec divers plats principaux à base de viande, poisson fuméla soupes et les velours. Sa préparation prend quelques minutes : dans un bol mélangez 250 g de crème fraîche, 125 g de yaourt grec, 1 cuillère à soupe de jus de citron et – si vous aimez – un peu de paprika et de curry. Il est recouvert d’un linge et laissé reposer à température ambiante pendant environ 8 heures en remuant de temps en temps. Ensuite, le mélange est transféré dans un bocal en verre, pour être fermé et conservé au réfrigérateur. La sauce doit être consommée dans la semaine.

Citrons confits

Spécialité de la cuisine maghrébine et moyen-orientale, au goût acidulé et salé, idéale pour parfumer les plats mijotés et plus généralement plats de viande, mais aussi celles des poissons. Après avoir lavé les citrons (mieux s’ils sont petits), retirez les extrémités et coupez à la verticale, afin d’obtenir des quartiers mais sans les couper jusqu’au bout. Ouais truc avec du gros sel et mettre dans un grand bocal en verre, en ajoutant les épices : clous de girofle, piment, poivre noir, coriandre ou tout ce que vous préférez. Versez un peu d’eau et refermez le bocal en le plaçant au réfrigérateur ou dans un endroit frais et sec. Avant de les déguster, il est bon de laisser passer au moins une semaine.

Laisser un commentaire

douze − quatre =