Le Barolo Bussia et PerArmando 2018 et le Langhe 2020 de Parusso

Partager c'est aimer!

Parusso Marco et Tiziana
Parusso Marco et Tiziana

par Côme Torlo

Déguster des vins en cet été chaud est vraiment un challenge, il faut s’organiser pour avoir des conditions optimales, ce qui pour moi veut dire se lever très tôt, prendre un bon café après quoi j’emmène Barolo (mon lagotto) en balade, utile pour ses besoins, et pour moi de respirer la fraîcheur qu’offrent ces heures. Puis je rentre chez moi et prends les bouteilles que j’ai décidé de goûter, aujourd’hui deux Barolos (oui, c’est un nom que j’aime beaucoup) et un Langhe Nebbiolo de la cave Parusso à Monforte d’Alba.

Barolo Parusso
Barolo Parusso

En marchant, j’ai pensé aux nombreuses fois où je suis allé sur les terres de Barolo, les premières approches au début des années 80 du siècle dernier, et je pense aux dernières visites, la première réflexion qui m’est venue est qu’elles sont complètement différent de cette époque. Le Barolo alors n’était certainement pas le vin connu tel qu’il est aujourd’hui, les caves étaient souvent faites dans les anciennes fermes, ceux que l’on appelle aujourd’hui les vignerons étaient des agriculteurs qui avaient souvent un autre métier ou donnaient leurs raisins aux négociants ou aux grandes caves présentes.

Les endroits où manger étaient peu nombreux, souvent de simples trattorias (je me souviens avec grand plaisir de la Trattoria della Posta à Monforte dont l’entrée passait par la cuisine), peu d’hôtels, bref, un autre monde. Aujourd’hui les caves sont presque toutes chics, on y trouve des restaurants étoilés et des tavernes cool, des resorts de luxe et un bien-être apporté par le vin qui a largement racheté les périodes de vaches maigres racontées par Beppe Fenoglio. Des lieux tellement convoités qu’aujourd’hui le problème est de limiter les visites à ce quartier, comme à Venise on parle de restreindre l’afflux du tourisme, évidemment celui du week-end, pour ceux qui peuvent s’offrir le Resort étoilé rien ne change.

Mais nous voilà avec les vins, trois vins tous à base de Nebbiolo, le Langhe 2020, Barolo Bussia 2018 et PerArmando 2018. L’histoire de la Parusso, c’est en 1901 que Gaspare, l’arrière-grand-père des actuels propriétaires Marco et Tiziana, achète le terrain de Mariondino, le premier vignoble appartenant à l’entreprise. Après quelques années, en 1925, c’est au tour de Cascina Rovella, dans la localité de Bussia, où se trouve aujourd’hui la cave moderne.

Au début, le vin était produit uniquement pour la consommation familiale, mais en 1971, le fils de Gaspare, Armando, a commencé à vinifier, étiqueter et vendre une partie de la production. Le tournant, cependant, est venu en 1986 lorsque le vignoble de Munie a été acheté dans la localité de Bussia, et la famille d’agriculteurs est devenue une famille de vignerons. Dans ces mêmes années, Marco, le fils d’Armando, à la fin de ses études à l’école d’œnologie d’Alba, rejoint son père dans la direction de l’entreprise. Et c’est dans ces mêmes années que Marco se lance dans des expérimentations, parfois même méconnues du territoire. Mais son objectif était de construire et de réaliser son style, à condition qu’il ait sa propre personnalité territoriale et son naturel reconnaissables.

Monforte D'Alba - Villa de Luxe
Monforte D’Alba – Villa de Luxe

Le paradigme de sa riche production est le Barolo Bussia, le vignoble se caractérise par un sol gréseux, marneux, blanc et limoneux et le vin qui en est produit se distingue par son élégance et sa finesse. La couleur dans le verre est d’un rouge rubis presque grenat, au nez des notes de fruits rouges mûrs, des notes épicées et minérales avec des notes balsamiques, la boisson est charnue, intense, d’une grande finesse avec des tanins délicats et fins, très longue persistance . Un merveilleux Barolo avec une longue vie.

Barolo PerArmando c’est une bouteille que les enfants ont voulu dédier à leur père, issue de l’assemblage de raisins Nebbiolo des meilleurs vignobles, Bussia, Mosconi et Mariondino, un vin choral qui raconte leur territoire, leur histoire familiale. Dans le verre, il exprime une couleur rouge grenat d’intensité moyenne, les arômes sont intenses, avec de la confiture rouge, de la sauge et des épices noires évidentes, la boisson a une structure discrète, des tanins fins et une bonne persistance aromatique.

Les Langhe Rosso Nebbiolo c’est le type de vin rouge parfait à consommer en cette saison, il suffit de le porter à une température qui ne dépasse pas 18/19 degrés est un vin qui donne une grande satisfaction. La robe est d’un beau rubis intense, les arômes fins et denses rappellent la rose, la violette, les épices douces, très agréable en bouche avec ses tanins fins et délicats. Excellent pour accompagner mon omelette de pâtes à la tomate et au basilic.

www.parusso.com

Laisser un commentaire

15 − 5 =