Mangé par nous : Cornet de glace Pan di Stelle

Partager c'est aimer!

Une surprise? Non, un geste somme toute prévisible, mais non moins alléchant : le Cornet de glace Pan di Stelleun des fruits de la collaboration entre Algide Et Barille. Et les amateurs de biscuits devenus emblématiques ont le devoir moral de l’essayer. Une curiosité irrésistible entre également en jeu, avouons-le. Alors, après une courte recherche, j’ai fait mon achat dans un supermarché. Procéder, dès votre retour à la maison, à une analyse approfondie du produit en question. C’est une affaire sérieuse, les amis.

Voir

L’emballage, à la fois de la boîte et des cônes individuels – il y en a quatre pour chaque emballage – est parfaitement aligné avec ce qui a toujours distingué les biscuits Pan di Stelle. La mise au point, à travers caractèresconcerne l’utilisation d’ingrédients italiens : lait frais et crème, chéri, noisettes. Il n’y a pas d’huile de palme, il n’y a pas de colorants. La photo du cône est captivante, il faut le dire. Une fois la première jetée, la garniture apparaît, c’est-à-dire une biscuit aux onze étoiles blanches typiques. Je ne peux pas m’empêcher de remarquer qu’il en manque en fait deux, alors j’ai un instinct de sondage et je jette immédiatement un coup d’œil aux autres. Eh bien, sur quatre, un seul a onze étoiles; pour le reste, un couple est toujours absent de l’appel.

Goûter

On connait tous le biscuit qui sert de nappage, au contact de la glace qu’il a perdu (certainement) croquant mais c’était inévitable. La glace est tout crème, enrichi de micro morceaux de biscuit qui se perçoivent clairement mais délicatement en bouche; c’est pour moi un plus. Vient ensuite le coeur au cacao et aux noisettesqui ne s’impose pas mais donne une chique appréciable. Là gaufre au cacao c’est peut-être la partie qui me convainc le plus, tant pour la saveur que pour la couleur et la texture. L’arrière-goût amer est parfaitement équilibré.

conclusion

Je ne sais pas si je rachèterai le Cornet de glace Pan di Stelle. Certes je n’irai pas au supermarché exprès, certes cela ne fait pas son entrée dans mon classement personnel des glaces emballées préférées, mais cela pourrait se reproduire. Selon le moment et l’humeur. S’il est agréable, il n’en reste pas moins impressionné. Mais c’était la première approche, les coups de foudre ne décollent pas toujours. Parfois, il faut du temps pour apprécier pleinement.

Laisser un commentaire

10 − sept =