Osteria O Ciardin à Sant’Egidio del Monte Albino : cuisine de viande typique

Partager c'est aimer!

Luigi et Gérarda
Luigi et Gérarda

par Marco Contursi

Luigi Gargano est un garçon intelligent, il a voyagé à travers l’Italie, a trouvé le temps d’obtenir son diplôme et a finalement décidé de retourner sur ses terres et d’ouvrir sa taverne ici, O’Ciardin. Il l’a ouvert dans le centre historique de Sant’Egidio del Monte Albino, un quartier d’une grande beauté, célèbre pour la fontaine romaine du dieu Sarno et pour l’orange blonde locale. Aux premiers timides rayons du soleil, nous dînons dehors, et c’est un plaisir.

O' Ciardin - externe
O’ Ciardin – externe
O' Ciardin - interne
O’ Ciardin – interne

Il y a quelques mois, une décision : supprimer la pizza et ne proposer que ce qui est produit dans les montagnes Lattari. Viandes, charcuterie, vin, fromages, pâtes, le tout en provenance de petits producteurs de la région. Chapeau.

O' Ciardin - cheminée
O’ Ciardin – cheminée

Cela commence par des sfusatelle, des crêpes à base de pâte cultivée, parfumées au sfusato d’Amalfi, puis goûte Il Sentiero degli Dei, une dégustation spectaculaire de fromages locaux, servie sur une assiette peinte à la main. Les morceaux de poitrine de porc, parfumés à l’orange locale, pourraient très bien être un second plat mais ici ils sont proposés en entrée, ils sont porcelainement gourmands. Gerarda dans la salle à manger, elle s’occupe de nous avec une grâce féminine. Bon.

O' Ciardin - beignets de sfusato
O’ Ciardin – beignets de sfusato
O 'Ciardin - le sentiro des dieux
O’ Ciardin – le Chemin des Dieux
O' Ciardin - poitrine de porc à l'orange blonde
O’ Ciardin – poitrine de porc à l’orange blonde

Spaghetto aux noix de Sorrente avec sauce à l’ail anglais, est parmi les meilleurs premiers dégustés ces derniers mois, et offre la possibilité de me verser encore deux doigts de De Angelis blanc Sorrento, choisi parmi un menu qui comprend tous, mais vraiment tous, les producteurs de vin des monts Lattari.

O' Ciardin - spaghetti aux noix et sauce à l'ail
O’ Ciardin – spaghetti aux noix et sauce à l’ail
O 'Ciardin - sorrento blanc
O ‘Ciardin – sorrento blanc

Ensuite, agneau grillé et poulet mariné à l’orange, j’ai plus aimé le premier que le second, auquel une pointe d’oignon, que je n’aime pas beaucoup, a enlevé le plaisir de le manger, peut-être que vous aimez l’oignon.

O' Ciardin - agneau grillé
O’ Ciardin – agneau grillé

Ça ferme bien et local, le tiramisu est mouillé au concert, une liqueur monastique de la montagne qui surplombe les lieux, et la ricotta aux amaretti et poire pennée nous parle d’un fruit qui disparaissait et qui me rappelle l’enfance. Pour digérer une goutte d’infusion d’herbe pucchiacchella (pourpier), qu’en Sicile on appelle « purciddana » et qui me fait penser à autre chose… .. ce sera une déformation professionnelle…

O 'Ciardin - tiramisu' au concert
O ‘Ciardin – tiramisu’ au concert
O' Ciardin - Pinnata ricotta et poire
O’ Ciardin – Pinnata ricotta et poire
O' Ciardin - liqueur de pucchiacchella
O’ Ciardin – liqueur de pucchiacchella

Puis deux pas dans ces ruelles chargées d’histoire. Bientôt le menu du printemps commencera. Luigi se soucie beaucoup de la saisonnalité, autant qu’être un fier ambassadeur des artisans de ce territoire. Compte ami, environ 30 euros. De l’argent bien dépensé.

Luigi, pour moi, une autre goutte de pucchiacchella, s’il vous plaît… .J’ai les lèvres sèches.

Osteria O’ Ciardin
via Tenente Ferraioli, 74, Sant’Egidio del Monte Albino
tél 081 19007587

Laisser un commentaire

4 × quatre =