Porta Capuana: histoire du ventre de Naples

Partager c'est aimer!

Porte Capuana
Monsieur No / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0)

Porta Capuana: origine et description dans le post de Napoli Fans

Naples est une ville riche en histoire et est très appréciée des touristes qui viennent du monde entier pour ses nombreux lieux d’intérêt culturel. L’un des monuments les plus importants de la ville est Porte Capuana.

Quelles sont ses origines ? Approfondissons le sujet dans le post consacré à la culture napolitaine par Napoli Fans!

porta capuana naples
Porta Capuana au début des années 1900

Qu’est-ce que la Porta Capuana ?

Porta Capuana à Naples est l’une des plus anciennes portes de la ville et constitue le fameux « Portes de Naples”, Avec Porta di Costantinopoli, Porta Carbonara, Porta del Carmine, Porta dello Spirito Santo, Porta Nolana, Port’Alba, Porta Medina et Porta San Gennaro.

Il a été construit au XVe siècle et a joué un rôle fondamental car c’était l’une des principales voies de communication qui permettait d’accéder à la ville.

Porta Capuana : les origines

Les origines de Porta Capuana sont très anciens : en effet, sa construction remonte à 1484. Elle fut commandée par le roi de Naples Ferdinand d’Aragon dit Ferrante Ier qui, pour défendre la ville, agrandit également les murs d’enceinte.

Il a toujours été considéré comme un point de communication important et dans les années 1700 passait la route royale des Pouilles, commandée par le roi Charles III de Bourbon et qui reliait Naples aux Pouilles.

Au fil du temps, cette porte est également devenue un lieu de rassemblement, tant artistique que culturel. En fait, ici, au début des années 1900, est né le Quartier Latin, fréquenté par les artistes de l’époque. Ce quartier tire son nom d’un quartier important de Paris, en bord de Seine, qui était un lieu de rencontre pour les artistes.

Dans le Quartier Latin, peintres et intellectuels napolitains se réunissaient pour peindre en groupe, monter des expositions et discuter des événements qui se déroulaient dans la ville.

Un chroniqueur de l’époque, qui en 1847 écrivait ce qui suit, pour décrire ce qui se passait à cet endroit :

« Ici c’est aujourd’hui comme hier, comme toujours… toujours le même enfer, les mêmes boutiques, de marchandises, de commerce, de trafic, de gens différents. Une babel de langues. Quiconque veut vraiment connaître la plèbe napolitaine dans toutes ses habitudes parmi ses vertus et ses vices … venez à Porta Capuana, à tout moment des 24 heures de la journée, et ils en apprendront … Porta Capuana est l’universel le théâtre, c’est le Cosmopoli de notre peuple.. Il n’y a ni nuit ni jour ici ».

porta capuana au XIXe siècle
Porta Capuana au XIXe siècle

Porta Capuana: description

La porte était orientée en direction de la ville de Capoue et de là, elle prit le nom de Porta Capuana. L’important travail a été commandé à l’architecte Giuliano da Maianoqui pour sa construction s’est inspirée des arcs de triomphe romains, évidemment, sans négliger sa fonctionnalité défensive.

La porte est formée par un arc en marbre blanc décoré de bas-reliefs et composé de deux tours imposantes qui symbolisent la vertu et l’honneur.

Au centre de la porte se trouve une gravure des armoiries de l’empereur Charles V de Habsbourg qui date de 1535, lors de sa visite de la ville.

Au XVIIe siècle, dans une niche d’une porte, il y avait une fresque représentant San Michele Arcangelo, San Gennaro et San Rocco alors qu’ils priaient la Vierge Marie de chasser la peste de 1656.

La fresque n’est actuellement plus visible car elle s’est détériorée avec le temps et a été remplacée par une fresque représentant l’Immaculée Conception.

Une autre curiosité concerne le nom des deux tours : ils s’appellent Honneur et Vertubien que la sculpture placée sur l’arc et qui représentait le couronnement de Ferrante Ier ne soit plus visible, car elle a été supprimée dans la période suivante de la domination espagnole.

Porte Capuana
Monsieur No / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/3.0)

Autour de la Porta Capuana

Près des tours, il y a des rues importantes de Naples qui mènent à d’autres lieux d’intérêt culturel importants de la ville, tels que la Porta San Gennaro (dont la construction remonte à l’année 928) et l’église de Santa Caterina a Formiello, de style Renaissance et construit en 1505.

Non loin se trouve le centre historique de Naples avec ses decumani, Via San Gregorio Armenoégalement connu sous le nom de « Via dei Crèches» Et d’autres lieux religieux importants de la ville.

Aussi juste à côté de Porta Capuana, nous trouvons la gare centrale, le chemin de fer de Naples, chaque jour une plaque tournante pour les touristes et les navetteurs, la station de métro « Garibaldi » et la gare routière.

Gare centrale de Naples

Notre article consacré à Porta Capuana, Naples, se termine ici. Jusqu’à la prochaine fois avec le Culture et l’histoire faite à Naples!

Laisser un commentaire

10 − dix =