Prosecco Bisol 1542 – Blog du Vin de Luciano Pignataro

Partager c'est aimer!

Prosecco Bisol 1542
Prosecco Bisol 1542

par Enrico Malgi

Le Prosecco voyage à toute allure pour conquérir le monde depuis longtemps. Un vin devenu une excellence italienne et qui a eu un succès incroyable. Ces jours-ci, nous avons dégusté trois étiquettes de Prosecco produites par une entreprise historique telle que celle de Bisol 1542 di Valdobbiadene, qui depuis 2014 fait partie du Grouper Lunelli. La méthode de vinification pour les trois bouteilles est la méthode classique Martinotti en autoclave.

Étiquettes de comptoir Prosecco Bisol 1542
Étiquettes de comptoir Prosecco Bisol 1542

Valdobbiadene Prosecco Superiore Brut Docg 2021 croit. Assemblage de Glera à 85% et équilibre égal de Pinot Bianco et Verdisio. Teneur en alcool de onze ans et demi. Prix ​​final de 12,00 euros.

La belle couleur jaune paille brillante striée de reflets verdâtres est saisissante et intrigante. Perfectionnez chorégraphiquement la mousse sinueuse et compacte, qui domine un excellent perlage si léger, durable, amusant et fascinant. Bouquet très raffiné, dont le nez parvient à dégager des arômes féminins et soupirants de poire, d’ananas, d’agrumes, de jasmin, d’aubépine, de muguet, de miel d’acacia et d’herbes aromatiques. Une gorgée sèche, vive, fraîche, désaltérante, voluptueuse, immédiate, authentique, savoureuse et élégante entre en bouche. Bouche nette, délicate, agile, gracieuse, légère, goliardique et bien équilibrée. Une fin délicieuse. A combiner avec des bouchées et des produits laitiers frais.

Molera Valdobbiadene Prosecco Superiore Extra Dry Docg 2021. Seulement Gléra. Teneur en alcool toujours onze ans et demi. Prix ​​final encore 12,00 euros.

Dans le verre se détache une couleur jaune paille ostentatoire peu profonde et traversée de touches verdâtres imberbes et chatoyantes. Mousse vaporeuse. Bulles fines et agréables. Spectre aromatique finement regroupé avec des références tenaces de fruits frais, évoquant la pomme, la prune, le melon blanc, la banane et le pamplemousse. Des soupirs floraux de jasmin et des inspirations végétales de maquis méditerranéen complètent le puzzle sensible. Une gorgée fraîche pénètre dans la bouche, mais certainement moins sèche que la Crede, car ici le résidu de sucre est plus élevé (une vingtaine de degrés par litre). Perceptions tactiles gracieuses, cristallines, conteuses, joviales et citrines. Fermeture satisfaisante. Essayez-le sur un risotto aux cèpes et à la viande blanche.

Rive di Campea Valdobbiadene Prosecco Superiore Dry Docg 2021. Glera dans la pureté. Teneur en alcool toujours onze degrés et demi. Prix ​​final de 13,00 euros.

Chromatisme marqué par une couleur jaune paille vive et captivante. Mousse candide et rêveuse. Fine et subtile chaîne de bulles. Le nez s’élève d’abord sur des arômes fruités calibrés et délicats de pomme verte, de poire, de pêche blanche, de clémentine, de kiwi et de mangue, soutenus puis accompagnés d’échos de fleurs blanches et d’effusions végétales costumées de thym, de menthe et de sauge. Une gorgée effervescente, coulante, tendre, tendue, authentique, effilée, permissive, douce et aussi agréablement sucrée, car ici la teneur en sucre atteint jusqu’à vingt-quatre degrés par litre. Goût vif, aromatique, persuasif, caressant, élégant et fruité. Arrière-goût agréable. A privilégier sur un risotto aux fruits de mer et un plateau de charcuterie.

Via Follo, 33 – Quartier de Santo Stefano – Valdobbiadene (Tv)

Tél. 0423 900138 – Télécopie 0423 900577

[email protected]www.bisol.it

Propriété hectares : 55 – Bouteilles produites : 4,1 millions

Laisser un commentaire

vingt − dix-sept =