Recette Hosomaki au thon : Nous faisons des sushis à la maison

Partager c'est aimer!

le Hosomaki au thon font partie des types de sushis les plus populaires de la cuisine japonaise. Leur nom d’origine est Tekkamaki, et ils sont préparés avec du thon cru dont la couleur rouge, en plus d’être typique, les rend facilement reconnaissables entre autres. Préparer le hosomaki au thon à la maison n’est pas difficile du tout, tant que vous disposez des matières premières nécessaires.

Que sont les hosomaki ?

Comme il est évident de le déduire, les hosomaki représentent l’un des morceaux de sushi. En particulier, c’est l’un des nombreux rouleaux mais, contrairement aux autres, les hosomaki sont plus petits et plus fins, surtout par rapport aux futomaki. Ils ont une enveloppe d’algues à l’extérieur et une délicieuse garniture de riz à l’intérieur accompagnée d’un autre ingrédient. Cela peut être du poisson, du concombre, de l’avocat ou même des fruits.

Comment s’appelle l’algue à sushi ?

Nous en avons mangé des dizaines, voire des centaines de fois. C’est une présence constante à chaque repas dans un restaurant japonais ainsi qu’un ingrédient assez courant dans les cuisines orientales en général. Comment s’appelle cette algue si chère aux sushis ? Son nom est l’algue nori, et se caractérise par son goût salé et salé. On le trouve principalement séché et disponible en feuilles ou en bandes.

Variante Hosomaki de thon

Une variante de la recette adaptée aux végétariens et aux végétaliens est celle des Kappamaki, des rouleaux de riz et de concombre. Les Uramaki ont des algues nori qui enveloppent la garniture, tandis qu’à l’extérieur, il y a du riz avec des graines de sésame ou des œufs de poisson. Les futomaki sont de larges rouleaux remplis de multiples ingrédients, il y a aussi des gunkan et des nigiri.

Laisser un commentaire

cinq × deux =