Sicile : Teruar, le salon du vin éthique, est de retour

Partager c'est aimer!

Vins éthiques, vins artisanauxvins de terroir: ce ne sont là que quelques-unes des manières que nous pouvons utiliser pour définir ce que nous appelons le plus célèbre vins naturels, c’est-à-dire ces produits viticoles qui sont le résultat d’une approche qui, dans le vignoble, essaie de soutenir au maximum la nature du plant de vigne tandis qu’en cave, pour accompagner le processus de fermentation du raisin avec le moins d’intervention possible. Bref, celui de vinification naturelle est une démarche qui se veut durable et respectueuse mais toujours en pleine conscience : l’étude, aussi scientifique, qu’expérientielle, de la vigne et de la fermentation dans le monde des vins naturels est fondamentale comme jamais auparavant, précisément parce que, en s’engageant dans un contrôle limité minimum indispensable, il nécessite une culture large et scrupuleuse.

Teruar

La réduction des interventions humaines, dans la culture de la vigne avant et dans la production de vin puis (par exemple, la suppression des herbicides, des levures sélectionnées et du dioxyde de soufre), parvient à ramener ce qu’on appelle le terroir : le caractère unique et décisif du produit viticole au premier rôle. Au contraire, elle en permet une prise de conscience plus large, allant y inclure non seulement les caractéristiques dues à territoire (donc sa composition pédologique et son climat mais aussi les traditions locales), aux cépages cultivés et au facteur humain, mais aussi l’apport du monde infinitésimal des micro-organismes (bactéries et levures) ; c’est précisément de cette attention à la terroir que Giuseppe Fiorillaavec Pietro Russino et Bartolo Fimielliil voulait développer Teruarfoire de vin naturel pour sciclidans la province de Raguse : symbole d’une culture populaire fortement fondée sur la viticulture mais qui, à partir des années 1950, en a été privée. Teruarla foire de vin éthiquené en 2019 avec l’intention de valoriser la figure du vigneron et l’idée de viticulture éthique: cette dernière spécialement dédiée aux nouvelles générations de vignerons.

L’approche de vinification naturelleainsi que de revenir exalter le terroirpermet uneagriculture durable et capables de ne pas consommer les ressources de la Terre et des terres mais, au contraire, d’assurer leur santé et leur productivité. Toujours, Teruar oui, il s’adresse aux amateurs de vins naturels et aux professionnels mais aussi à ceux qui ne les connaissent pas, aux sceptiques ou à ceux qui lèvent le nez devant eux. Teruar – dont la première édition a réussi en peu de temps à convertir la proposition de restaurant local en vins naturels – après deux ans de silence en raison de la pandémie depuis COVID-19[feminine]recommence cette année, toujours à Scicli, un Palais de Busacca (important modèle d’architecture civile du milieu du XIXe siècle), aux dates 15 et 16 mai 2022. Cette édition aura pour thème principal laair: ressource fondamentale – et évidemment pas seulement pour le vin – à protéger et à respecter, en essayant aussi, dans la mesure du possible, de polluer le moins possible (Teruar sera un événement totalement sans plastique). Mais air aussi pour rappeler l’idée de légèreté, celle de ne pas se prendre trop au sérieux qui pour Teruar – déjà avec son italianisation ludique du terme français – doit faire office de boussole, aussi, et peut-être surtout, dans le monde de l’œnologie.

Le juste

Dans les deux jours de Teruar 2022 les visiteurs (payant un ticket journée de 15 €, 10 € pour les sommeliers AIS, ONAV et FISAR) pourront visiter les stands de 40 vignerons présenter, déguster et acheter (prix cave) leurs vins et, moyennant un supplément, participer aux trois cours de maître programmé:

  • Perpétuelle, pré-britannique, de haute qualité. L’identité oxydative de Marsala: une leçon donnée par l’auteur et sommelier AIS Giorgio Foglianisur l’engagement d’une nouvelle génération de vignerons de Marsala pour la redécouverte Marsala non fortifié.
  • Foot Franco: une masterclass, au cours de laquelle sept vins seront dégustés, par l’auteur Matteo Gallello (avec la participation du vigneron Marco Schirru) sur les conséquences du phylloxera, donc le greffage des vignes sur pied américain et l’importance de protéger certaines vignes non greffées.
  • Les vins au singulier – Alors c’est si tu veux: une dégustation animée par la blogueuse oenologue et diplômée en biotechnologie Elena Maria Boggio.

Laisser un commentaire

dix − 8 =