Venise : l’exposition GUSTO s’ouvre ! Italiens à table. 1970-2050

Partager c'est aimer!

L’exposition sur le thème de la gastronomie s’ouvre le 25 mars à Venise, dans les espaces du M9 – Museo del ‘900 GOÛT! Italiens à table. 1970-2050: la première de la trilogie d’expositions que l’institution consacre aux clichés italiens, pour une comparaison avec le passé, le présent et le futur, entre recherche scientifique, expérience pop, jeu et enquête critique. L’exposition a été organisée par Professeur d’Histoire de l’Alimentation à l’Université de Bologne Massimo Montanari et par l’écrivain et journaliste, expert en pâtisserie, Laura Lazzaroniavec un comité scientifique composé de Marco Bolasco, Fabio Parasecoli, Ilaria Porciani et Emanuela Scarpellini, la consultance d’Eliana Liotta, Valentina Sumini, Emilio Cozzi et Giulio Iacchetti et le patronage du Ministère des politiques agricoles, alimentaires et forestières, Rai Veneto et Ca ‘Université Foscari de Venise.

L’exposition veut raconter le changement qui s’est opéré dans Ces dernières décennies dans la relation entre Italiens et le aliments, avec une transition d’une cuisine traditionnelle érigée en symbole de toute la nation pour passer à une image plus élaborée, reflet naturel d’un état en pleine transformation de la société, des coutumes et des traditions. Au centre de tout cela, comme le suggère le titre donné à l’exposition, se trouve le goûtqui relie les individus et la société, selon différents mécanismes.

« Certains insistent sur le fait que non, l’ensemble composite de particularités locales qui caractérisent notre cuisine ne peut être défini comme italien «  Massimo Montanari a déclaré « L’enjeu de cette exposition est d’affirmer le contraire : qu’une cuisine et un goût italiens existent, car précisément ces particularités en constituent la colonne vertébrale. Ils ne sont pas isolés et autoréférentiels mais constituent – depuis des siècles – un réseau de savoirs et de pratiques qui se connaissent, se confrontent et s’intègrent. La cuisine et le goût italiens ne sont pas la simple somme, mais la multiplication des diversités locales, partagées dans un même sentiment de cuisiner. Au nom d’une biodiversité culturelle extraordinaire et irréductible ».

« Nous avons travaillé avec un comité scientifique d’excellence, avec des écoles et laboratoires de design, des agences spatiales, des institutions et associations, des photographes et éditeurs, des artistes et artisans » il a dit Laura Lazzaroni « Organiser cette exposition avec Massimo Montanari était très excitant ! Pour ceux qui comme moi aiment les mots, l’exercice de les ciseler au fil d’interminables matchs de ping-pong était fondamental. J’ai beaucoup appris, non seulement de sa culture (maniaque) et de sa sensibilité appliquée à l’écriture gastronomique, mais aussi de sa brillante ironie et de sa grâce incassable ».

À l’intérieur de l’exposition, il y aura trois sections : Goûtez aujourd’huidédié à la bonne alimentation et nutrition pour la santé, l’environnement, la société et les animaux, organisé par Eliana Liotta avec l’équipe Smartfood de l’IEO – Institut européen d’oncologie et l’Institut européen pour l’économie et l’environnement (EIEE) ; Le goût du futurdédié à la façon dont nous mangerons dans dix, cinquante, cent ans, organisé par Valentina Sumini et Emilio Cozzi et Tableau de conception, dédié aux objets et aux gestes rituels de notre cuisine, organisé par Giulio Iacchetti. L’exposition sera accompagnée d’un calendrier des atelier, show-cooking, conférences, parler Et initiatives qui impliquera le public avec la contribution de chefs, de scientifiques et d’artistes et sera ouvert jusqu’au 25 septembre 2022 du mercredi au vendredi de 10h00 à 16h30 et le week-end de 10h00 à 17h30.

Laisser un commentaire

3 × 4 =