Vins effervescents : voici comment ils sont élaborés sur l’Etna

Partager c'est aimer!

Si nous parlons de Vins mousseux italiensles références géographiques les plus fréquentes sont à Franciacortaaux collines de Prosecco di Conegliano et Valdobbiadene et les vallées de Trentodoc. Cependant, ces dernières années, il y a eu un intérêt croissant pour bulles même beaucoup plus au sud : l’une des zones de production les plus animées, en effet, est sans aucun doute l’Etna. Caves Firriato est une réalité qui, à partir de 1978 à partir de la campagne de Trapani, s’est étendue à toute la Sicile, pour valoriser les vignes de l’île, à travers une viticulture biologique, durable et zéro émission.

Cavanera est le nom du domaine de 84 hectares que la famille Di Gaetano possède sur les pentes du volcan : une série de terrasses qui bénéficient d’expositions différentes et accueillent des vignobles anciens, certains même plus que centenaires. Une dégustation de leurs étiquettes de Gaudensiusméthode classique, en compagnie de Federico Lombardo de Monte Iato (COO de la société), ce fut l’occasion d’enquêter sur les raisons pour lesquelles l’Etna doit être considéré comme un territoire privilégié pour la production de vins mousseux.

Le vin

Avant même les particularités pédoclimatiques de l’Etna, il est bon de se concentrer sur le cépage le plus typique de la région : le Nerello Mascalesequi en raison de son extraordinaire polyvalence est comparable à la Pinot noir. En plus de convenir à la production rouges Et Roseen fait, il possède des caractéristiques idéales aussi pour le vin pétillant: un excellent complément aromatique, une forte acidité malique et une faible teneur en anthocyanes qui donne aux vins une couleur terne.

Les techniques viticoles

Le deuxième aspect à considérer concerne la viticulture. AuEtna il est possible d’appliquer des techniques visant à production de vins effervescents (contrairement à celles adoptées pour l’élaboration des rouges) qui amènent les vignes à des niveaux de productivité élevés et une grande vigueur végétative (rapport de mètres carrés de feuilles par grappe).

Les sols volcaniques

L’Etna c’est l’évolution de plusieurs volcans dont chacun a laissé derrière lui quelque chose en termes de richesse minérale. Des sols riches en squelette, qui permettent aux racines de la vigne de s’enfoncer très profondément, évitant le stress hydrique de la plante. La combinaison de ces caractéristiques géologiques joue en faveur à la fois de la vigueur végétative précitée et de la kit aromatique qui se développera dans les vins.

Le microclimat

le vins mousseux de l’Etna sont produits avec les raisins de vignobles situés à plus de 600 mètres d’altitude. Bref, la viticulture de montagne, comme c’est le cas par exemple en Trentin, mais avec la mer à quelques kilomètres et à une latitude presque africaine. Les conséquences sont : d’importants écarts de température jour-nuit (qui affectent la maturation des raisins et leur acidité), mais aussi une irradiation solaire de près d’une centaine d’heures de plus que dans les vignobles du nord de l’Italie à la même altitude, avec des répercussions importantes sur l’activité photosynthétique.

Laisser un commentaire

12 − sept =